Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Le poème du dimanche : la christophine.

C'est dimanche, jour du poème d'Hippolyte. Toujours dans la série des "génies familiers de la maison", après le Frigidaire, la cuisinière, la tarte à l'oignon, et le piano, un sonnet qui s'interroge sur l'un des légumes les plus populaires de Martinique...

 

christophine-jardin-martinique.jpg

 

Es-tu perle de la couronne d'un grand duc,

Dont l'orient avec une émeraude alterne ?

Es-tu le bilboquet d'un jongleur très paterne ?

Le bout d'un sceptre ou bien la marotte de Pück ?

 

Es-tu poire, placide et tendre et riche en suc ?

Sous la tonnelle es-tu lampion, es-tu lanterne ?

Et dans l'ombre luisant doucement, mâte et terne

Es-tu sorbet, mastic, es-tu marbre, es-tu stuc ?

 

Jarre par le petit bout de lorgnette vue ?

Ou bien confusément sans son manche, massue ?

Montgolfière ou ballon sur son derrière assis ?

 

Es-tu larme écoulée au flanc d'un jeune cierge ?

Ou dans le soir par sa blancheur tout éclairci

Le vol d'une colombe ou le sein d'une vierge ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article