Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand Renault tente sa chance...

Avec sa campagne de rentrée "Une chance sur 300", Renault crée l'événement et fait hurler la concurrence. Une campagne massive à gros coups de GRP TV, de presse et de web sur une offre originale, mais... illicite : vous achetez une Renault et vous avez une chance sur 300 d'être remboursés de votre achat. Mais la loterie avec obligation d'achat est strictement encadrée par la loi. Celle-ci exige la réunion de quatre éléments: l'offre au public, l'espérance d'un gain, l'influence du hasard et le sacrifice pécuniaire du participant. En d'autres termes et dans le cas présent, il n'est pas possible de faire appel au hasard quand il y a obligation d'achat. Bien entendu, la marque au losange se défend en invoquant une jurisprudence européenne, qui ne semble pas tenir en regard de la loi française. Les services juridiques de Renault auraient-il commis cette erreur de bonne foi? Ou bien, ont-ils calculé le bénéfice d'impact (intégrant le coût de la faute) qu'une telle démarche peut comporter? Laisse-moi te dire, Ils ont pris le risque d'un beau procès...

 

Renault-1-chance-sur-300-de-se-faire-rembourser.jpg

 



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article