"La valeur immatérielle des marques", c'est avec cet intitulé indigeste que Frédéric Winckler a réussi à tenir en haleine une assemblée de 200 communicants martiniquais le 4 novembre dernier à Madiana, dans le cadre de la Journée de la Pub organisée par l'AACC Outre-mer. Il s'agit de la première conférence officielle (en 3 parties) présentée par le tout nouveau Président de l'AACC.

 

Episode 1 (sur 3), le pitch :

La marque Apple pèse aujourd'hui 153 milliards de dollars, Google de son côté représente plus de 111 milliards... des chiffres astronomiques qui ne sont inscrits dans aucun bilan, aucun cours de bourse, aucun reporting officiel ! Des chiffres pourtant qui reflètent objectivement la valeur de l'actif immatériel, c'est à dire la marque.


 

Episode 2, le pitch :

Aujourd'hui les gens sont exposés à plus de 5.000 messages par jour. Devant tant de choix, ils n'ont plus le choix : il doivent apprendre "à les éviter" pour n'en retenir que quelques-uns. Ceux qui s'invitent chez eux avec respect et politesse, ceux qui s'adressent à l'humain plus qu'au consommateur. C'est l'occasion de rappeler une évidence : quand on communique, on est deux : celui qui parle, et celui à qui on parle et dont on sollicite une réponse. En effet, le discours simple et direct n'est pas forcément le meilleur moyen d'obtenir une réaction; un peu de subtilité et d'intelligence sont heureusement nécessaires, car ce qu'on dit est finalement moins important que la réponse que l'on veut obtenir...


 

Episode 3, le pitch :

Si la plupart des marques répondent naturellement aux questions d'usage "What" et "How", peu d'entre elles savent répondre à la troisième question "Why", celle de la raison-d'être et de la valeur durable. What, How, Why... une manière simple de construire un positionnement de marque de valeur. Un principe dans lequel nos marques locales trouveraient une puissante source de valeur...

 

 

Retour à l'accueil