La crise économique n’épargne pas la Martinique. Elle s’est brutalement accélérée en 2009, au point de réveiller aujourd’hui les consciences populaires. Maintenant, il faut s'en sortir... Ce qui jusque-là était de la responsabilité « des autres » concerne enfin chacun d’entre nous. Et – fait nouveau – les initiatives individuelles se multiplient pour sortir l’île de l’ornière. Parmi celles-ci, un programme de communication optimiste inspiré du fameux slogan développé à New York (I Love NY) pour redresser l’image de la ville. L’idée ici est de déployer un message simple et fédérateur dans les réseaux sociaux. Un message mobilisateur qui deviendrait l’expression d’un grand mouvement populaire : « I Like Martinique ».


I-like-martinique_web.jpg

 

Vous l’aurez compris, l’enjeu est d’abord touristique. Le tourisme est en effet l’axe prioritaire. Le seul qui permettra à la machine économique de repartir durablement. Encore faut-il que la population en soit intimement convaincue, qu’elle se réconcilie avec son tourisme pour en devenir le premier acteur. « I Like Martinique » est une idée simple. C’est surtout une bonne idée qui donne à chacun un rôle contributif utile. Il y a tellement de bonnes raisons d’aimer la Martinique, qu’il suffit de les partager ouvertement : « I Like Martinique pour le parfum du ti-punch sur la terrasse, l’ambiance du tour des yoles, le tototo avant d’entrer, ou l’arrêt sorbé-coco sur le bord de la route…


ilet-la-perle-like-martinique-laisse-moi-te-dire-laissemoit.jpg

 

Allez-y, lâchez-vous ». Blogs, Facebook, Twitter s’emparent tout juste du mouvement et s’apprêtent à encourager une spirale enfin positive. Et oui, si tous les martiniquais disaient pourquoi ils aiment leur pays, ils finiraient par convaincre qu’ils habitent au paradis, non ? Alors, laisse-moi te dire : www.likemartinique.com

 

gant likemartinique

 

Retour à l'accueil