Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand Vincent Leclabart est élu président de l'AACC...

A l’issue de son assemblée générale, le nouveau conseil d’administration de l'AACC (Association des Agences Conseil en Communication) a élu son président, Vincent Leclabart, Président de l’agence Australie, pour les deux prochaines années.

Vincent Leclabart

Vincent Leclabart prend la succession de Frédéric Winckler, ex Président de JWT France, aujourd’hui directeur des activités communication et événements de Louis Vuitton.

Dans son programme, Vincent Leclabart entend faire connaître la juste valeur économique et sociale des métiers de la communication par l’expression de positions plus offensives de la part du syndicat et un recentrage sur la créativité au sein même du discours de l’AACC.

"Nos métiers de la communication sont à la peine d’un point de vue économique, mais c’est le cas de beaucoup d’autres. Par contre, ils le sont aussi parce qu’ils ne bénéficient pas d’une considération suffisante de toutes leurs parties prenantes : clients, opinion publique, gouvernement… Et c’est cela que j’aimerais essayer de faire évoluer durant mon mandat à la tête de l’AACC" explique Vincent Leclabart.

Vincent Leclabart est fondateur et président de l’agence Australie. Il a débuté sa carrière comme directeur de clientèle chez DDB Publicité en 1973, avant de devenir co-directeur d’INF 14 en 1979. Il a fondé Australie en 1984. Australie est devenue en trente ans l’une des plus grandes agences indépendantes françaises.

Vincent Leclabart constituera prochainement son nouveau Bureau et finalisera son plan d’actions avec celui-ci. Ces éléments seront présentés lors du prochain Conseil d’Administration de l’AACC, qui se tiendra le 9 juillet prochain.

Lors de cette assemblée générale, les membres de l’AACC ont également procédé au renouvellement partiel du conseil d’administration.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article