Le Collectif Féministe Contre le Viol lance, en partenariat avec lʼagence New BBDO, la première campagne TV de sensibilisation sur le viol conjugal. En effet, nombreuses sont les femmes qui subissent les violences sexuelles de leur propre compagnon. En France, 120.000 d'entre elles seraient violées chaque année, dans 8 cas sur 10 par un homme quʼelles connaissent. Et pourtant très peu de viols sont judiciarisés. La honte et la culpabilité empêchent souvent les victimes de porter plainte. Ce qui est dʼautant plus vrai dans les cas de viols conjugaux où pèse une étroite proximité, une véritable emprise de lʼagresseur et une tolérance inacceptable de la société.

« Un viol est un crime puni par la loi, que l'agresseur soit ou non le partenaire, cʼest une atteinte grave à l'intégrité, source de nombreux traumatismes physiques et psychiques », indique le Dr Gilles Lazimi, coordinateur de la campagne.
« Faire changer la honte de camp, cʼest lʼun des enjeux majeurs de cette campagne », déclare la Dre Emmanuelle Piet.
Le Collectif ouvre donc le débat sur le viol conjugal avec une campagne choc qui réaffirme le droit des femmes à disposer de leur corps : "Ne laissez plus votre conjoint s'exprimer à votre place".

 

 

Retour à l'accueil