Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand les indiens d'Amérique, Louis XVI et les autres ne connaissaient rien au poker...

Que peuvent bien avoir en commun d’opulents banquiers américains en 1929, Louis XVI, les premiers indiens d’Amérique, ou les malheureux producteurs de cinéma qui, chacun en leur temps, refusèrent d’audacieux projets comme Star Wars ou The Artist ?

A en croire la dernière campagne de Winamax, aucun d’entre eux n’aurait eu les qualités qui distinguent les joueurs de poker ! C’est en substance le message véhiculé avec humour par le leader du poker en ligne à travers sa nouvelle saga publicitaire : tout le monde ne peut pas avoir les qualités d’un joueur de poker

 


 En réponse au spectacle de ces mémorables erreurs de jugement, Winamax répond par la liste non-exhaustive des qualités nécessaires au poker : «Lucidité, anticipation, audace…». Des qualités dans lesquelles chacun saura se retrouver ! 

En conclusion, la marque propose une nouvelle signature qui traduit sa volonté de revaloriser tout autant les joueurs de poker que la discipline elle-même : Faire avancer le Poker

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marianne 31/07/2012 10:17

Je n'avais jamais vu celle des Indiens et des espagnols. Ces pubs sont très réussies : pleines d'humour et d'intelligence.

antonigues 18/07/2012 13:14

Désopilante pub en effet. Les géniaux concepteurs auraient dû rajouter une scène avec 2 rabbins allemands des années 30 disant "il m'a l'air bien cet Hitler...". Comment ça, choquant ? Ah oui,
pardon, c'est pas comme si la conquête du Nouveau Monde avait abouti à un génocide...