Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand le Marathon de la Banane dit merci...

marathon-banane-2010-remerciements-sponsors-c'direct-laisse

Dans la foulée des remerciements aux sponsors, aux partenaires et aux 450 personnes mobisées sur le Marathon Banane, voici un compte-rendu de cette seconde édition :

marathon-banane-2010-laisse-moi-te-dire-laissemoitedireDimanche 6 juin, 5 heures du matin, 200 coureurs s'élancent sur le parcours du Marathon de la Banane, le seul jamais organisé en Martinique. Comme l'année dernière, la ligne de départ est située devant le stade Georges GRATIANT, au coeur de la ville du LAMENTIN. A cette heure matinale, le soleil n'est pas complètement levé, mais la température est déjà élevée. Le parcours est exigeant et tactique : après une 1ère boucle dans la ville, une longue côte fractionne le peloton. Au bout de 30 km sur route, les coureurs s'engagent dans les champs de banane, sur un sol de caillasses : c'est la partie verte du parcours, la plus belle et sans doute la plus originale, avec ses hangars à bananes et ses allées à perte de vue. C'est aussi la plus difficile...

La température continue de monter, et dès 6h, il fait une chaleur accablante. Les premiers franchissent la ligne d'arrivée vers 7h45, après 1h44 mn de course éprouvante. Le record de l'année dernière est battu d'à peine 20 secondes par le rwandais Habarurema. Les derniers arrivent trois heures plus tard sous une terrible canicule...

Sur le parcours, on relève un dispositif impressionnant :

7 postes médicaux complets, avec médecins, secouristes, infirmiers, kinés, podologues... 14 postes de ravitaillement, avec de l'eau de Didier, du Gatorade, des bananes fraîches et séchées, du sucre... 9 postes d'épongeages et d'aspersion, 4 groupes à pied, et des riverains venus en masse pour soutenir les compétiteurs. Mais aussi 120 signaleurs, dont un grand nombre de militaires du RSMAM, des motards, des cibistes, des policiers, des agents de sécurité et des bénévoles.

Au total, plus de 420 personnes sont mobilisés sur le parcours pour encadrer et servir lesmarathon-banane-2010-ravito-laisse-moi-te-dire-laissemoited.jpg coureurs ! Avec plus de deux bénévoles par coureur, cette course a déclenché une forte mobilisation humaine qui a permis de mettre chacun en confiance. Certains n'hésiteront pas à faire quelques foulées avec les participants pour les encourager. Il faut dire qu'on ne peut s'empêcher d'admirer ces coureurs, dont bon nombre sont de simples amateurs qui ont juste voulu se lancer un défi et pour qui il est important de terminer ce marathon « pas comme les autres ». Peu importe la performance, l'important est de l'avoir fait.

L'arrivée se fait au son des tambours, à l'intérieur du stade Georges GRATIANT, transformé pour l'occasion en village d'accueil. On compte une vingtaine d'abandons et quelques insolations immédiatement prises en charge par les équipes sanitaires. Les coureurs franchissent la ligne, épuisés mais heureux : « Les ravito étaient parfaits » diront-ils en se faisant enlever leur puce électronique, et en se dirigeant vers les stands de boissons et de bananes. De l'avis de tous, l'organisation est parfaite. Les coureurs sont unanimes : « C'est une des plus belles courses de Martinique, et ce marathon deviendra très vite le 1er rendez-vous sportif des Antilles ». 

Pour cette 2ème édition, les dotations sont nombreuses : outre les sacs récompenses, les coupes et les médailles, 15.000 euros sont répartis entre les 15 premiers hommes et les 15 premières femmes. Et l'édition 2011 est déjà au coeur des discussions...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article