La compagnie française de jet Wijet rebondit sur la polémique du Falcon 900 utilisé par François Hollande le dimanche 6 mai, et publie une pleine page dans le Figaro reprenant les codes et le slogan ("Le changement c’est maintenant") de l’affiche du candidat. Sur le site web dédié à l'opération, la compagnie signale : "nous leur avions pourtant proposé…", faisant référence aux offres restées sans suite adressées au parti socialiste.

Un rebond opportuniste en forme de clin d’œil humoristique pour évoquer le tabou sur le jet en période crise, les tarifs opaques et très variables pratiqués par le secteur de l’aviation d’affaire et l’émergence d’une offre ultra-compétitive pour les déplacements en jet grâce au business-model de cette compagnie aérienne.

Wijet est la première compagnie aérienne dans le monde à proposer le jet privé à un prix fixe, quelque soit le jour, l’heure ou les conditions de vol. Ce prix fixe est un tarif ultra compétitif, 2200 €/heure de vol, soit 550 €/personne pour un vol Paris-Genève à 4 personnes dans l’avion, un tarif presque équivalent à un vol en classe affaire sur une compagnie classique.

 

Wijet-PubFigaro-14Mai2012-TulleParis.jpg


Retour à l'accueil