Pour lutter contre la violence faite aux femmes, l'illustrateur martiniquais François Gabourg a aiguisé son crayon et affuté ses idées. Résultat : depuis lundi, une nouvelle annonce publicitaire parait chaque jour dans le quotidien France-Antilles. Une surprenante campagne de sensibilisation librement interprétée par l'artiste, sans contrainte créative : "J'ai eu une grande liberté d'expression aussi bien sur le fond que sur la forme (...) Des projets comme ça, j'en veux tous les jours...", reconnait François Gabourg. Cette 10ème campagne de lutte pour l'élimination des violences envers les femmes témoigne bien du talent de l'artiste. Mais ces illustrations de constats, si pertinentes soient-elles, suffiront-elles à corriger les comportements condamnables dont souffre notre société ? Ne manque-t-il pas un message impliquant, à l'instar de celui de la campagne nationale : "Violence envers les femmes, se taire c'est participer"?

 

gabourg-femme-lessivee.jpg

 

gabourg-femme-secretaire.jpg

 

gabourg-femme-sport-quotidien.jpg

 

gabourg-violence-femme.jpg

pub

Retour à l'accueil