L'enseigne américaine Craftsman joue sur la peur du bricolage et axe son discours sur la promesse de confiance. Objectif : convertir les non bricoleurs, ceux qui appréhendent la manipulation des outils, en dédramatisant l'acte de bricolage. "Trust in your hand", une nouvelle accroche destinée à rassurer la cible sur ses propres capacités et à modifier son comportement. Outre une campagne sur Twitter consistant à inviter les internautes à poster des photos d'eux en possession de leur outil favori, l'enseigne met en scène sa nouvelle promesse sur un affichage déformaté : un visuel militant qui veut montrer que l'homme reprend le pouvoir sur l'outil... en toute confiance.  Merci Paperplane.


Trust-in-your-hand-craftsman-craftsmanclub-twitter-ambient-.jpg


Retour à l'accueil