La loi du 16 juin 2011 supprime la protection contre l'expulsion des étrangers gravement malades vivant en France. Ils sont 29.000 à être menacés d'être renvoyés dans leur pays d'origine où les soins ne sont pas garantis. Parmi eux, 6.000 séropositifs sont promis à une mort quasi-certaine. Une situation que dénonce AIDES, dans le cadre des élections présidentielles françaises. Choc !

 

Le film "Expulsion"

 

Retour à l'accueil