Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Le poème du dimanche : Trigonocéphale à l'Anse Dufour.

C'est dimanche, jour du poème d'Hippolyte de Reynal. Aujourd'hui, un sonnet qui nous raconte le Trigonocéphale, seul serpent venimeux de Martinique et que l'on ne retrouve nulle-part ailleurs dans la Caraïbe...

 

trigonocephale-anse-dufour-martinique-laisse-moi-te-dire.jpg

 

 

Beau serpent, roi secret des impures ténèbres

Où se complaît ta juste et sauvage fierté,

Dans l'encens délétère où la nuit te célèbre

Tu règnes, impassible et sombre nudité.

 

Ton être vermiforme aux rampantes vertèbres

Ne conçoit pas le vol dans l'air illimité,

D'étreintes ni de jeux qui ne soient pas funèbres,

De combat sans horreur ou venimosité.

 

Quoi ! Jamais tressaillir d'obscure inquiétude,

Ni rêver d'ascender les claires magnitudes

Annelé sur un fin caducée ignescent ?

 

Et là, bandant ton être en ta lutte inégale,

De vaincre, posséder, et couvrir de ton sang

Le Grand Serpent et la Couronne Boréale ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article