Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Le poème du dimanche : Les abîmes du Prêcheur.

C'est dimanche, jour du poème d'Hippolyte de Reynal. Aujourd'hui, un sonnet qui nous raconte les profondeurs du gouffre marin du Prêcheur, petit village de pêche au nord de la Martinique.


abimes-du-precheur-martinique-laisse-moi-te-dire.jpg

Les abîmes du Prêcheur

Ici la mer sertit son plus profond saphir

Parmi l'opale, l'améthyste et l'émeraude,

Et pare d'un joyau plus pur que ceux d'Ophir

De la belle en sommeil la gorge brune et chaude.


Muets enchantements des profondeurs où rôdent

La lumière et la nuit du zénith au nadir,

L'horreur et la beauté, le meurtre, la maraude,

Confusions d'ardeur et de pâles désirs,


Aussi troubles que vous mais bien plus incertaines

En sont tes profondeurs, éternelle âme humaine,

Où ton frêle savoir se désespère en vain ;


En vain recherche encor quelle source première

En ton impure nuit répandra la lumière,

Et la paix dans le coeur des abîmes marins ! 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article