idmartinique-laisse-moi-te-direIDMartinique est le rendez-vous de tous ceux qui veulent contribuer, par leurs idées positives, au développement de notre île. Cette semaine, "l'Audacieux" Stéphane ALLEMAND propose une solution pragmatique pour permettre aux entreprises d'optimiser leurs ressources humaines et créer des emplois partagés. Ce projet de création d'un Groupement d'Employeurs, Stéphane l'a longuement mûri pendant les mois de la première session d'Audace Martinique, à laquelle il a participé très activement. Par les temps de crise que traverse notre département, cette 22ème IDMartinique devrait apporter un bol d'oxygène à notre économie malade… 


Audace-Martinique-1ere.jpg

"Et si on partageait les compétences ?"

 

Créer un Groupement d’Employeurs c’est répondre à deux questions :

1/ Quelle est la limite aux multi-compétences du Dirigeant d’Entreprise ?

2/ Comment rendre durable et pérenne un temps partiel dans mon organisation ?

Stéphane AllemandA la première question, la limite des multi compétences du Dirigeant c’est le temps qu’il peut y consacrer. La gestion des priorités s’imposent à lui de fait. Tout ce qui agit sur le CA et le résultat est prioritaire. Tout ce qui est périphérique se doit d’être réglé avec rapidité et efficacité. De cela il en découle des journées bien remplies qui tôt ou tard, finissent par envahir le quotidien du dirigeant, tant les sujets sont nombreux : vente, stratégie, analyse de la concurrence, droit social, marché, fiscal, technologie, technique, management, règlementation, investissement, trésorerie, banque, prévisionnel, objectifs, salons, recrutement, formation, mutuelle, prévoyance, risques, sécurité, analyses, décisions, motivations, qualité, paye, facturation, recouvrement, contrôle de gestion…

Dans le contexte d’une PME ou d’une TPE, le modèle de l’organisation tient aux tâches essentielles de l’Entreprise. La capacité à s’offrir une ou des compétences complémentaires se heurte rapidement à une réalité d’abord économique, mais également contractuelle. Quelle chance ai-je de capter la bonne compétence dans le cadre d’un temps partiel ? Comment résoudre la problématique du turn-over évident du temps partiel subi ? Les collaborateurs se doivent aussi d'être multi-compétents pour faire face aux besoins croissants de l'entreprise. Mais si le principe est séduisant, il atteint rapidement ses limites.

Le Groupement d’Employeurs répond à toutes ces questions. Le format de contrat de travail mutualisé permet aux entreprises de progresser en s'offrant des compétences utiles et rend au dirigeant le temps de ses priorités. Le salarié peut quant à lui exercer ses compétences hyper-spécialisées sur une "assiette" d'entreprises plus large, et reconstituer ainsi une rémunération à la hauteur de ses objectifs. Il bénéficie du statut idéal de salarié en CDI. En outre, le fait d'exercer dans des univers diversifiés enrichit son champ d'expérience et accroît son "employabilité".  

En résumé, le Groupement d'Employeurs est une formule idéale pour les entreprises : il n'existe et ne dure que parce qu'il répond aux besoins des entreprises adhérentes pour leur compétitivité. C'est également une formule gagnante pour les salariés adhérents, qui peuvent ainsi exercer leur compétences chez plusieurs entreprises en bénéficiant d'un CDI solide.

 

Une IDMartinique de Stéphane ALLEMAND, parrainée par Contact-Entreprises. 


Logo contact-entreprise 2010

L’Association Contact-Entreprises parraine le programme IDMartinique initié par l’AACC Outre-mer, et invite toutes les bonnes volontés à y participer : en vous inscrivant sur le fil Twitter @IDMartinique et en prenant à votre compte une idée commençant par « Et si… », en la développant sur une page A4 dactylographiée, et en nous l’envoyant à info@contact-entreprises.com ou idmartinique@laissemoitedire.com.

Retour à l'accueil