Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand les citoyens valorisent les atouts de la Martinique...

Quand les citoyens valorisent les atouts de la Martinique...

Voilà maintenant un an que le marathon des réunions territoriales a commencé. A ce jour, 32 communes ont participé aux séances de co-construction de la candidature de la Martinique au titre mondial de Réserve de Biosphère de l’UNESCO. Près de 4.000 martiniquais ont ainsi pu apporter leurs contributions utiles. Ils ont exprimé leur amour de Martinique en valorisant ses nombreux atouts. Atouts naturels, atouts culturels, atouts de savoir-faire… Les données recueillies sont riches. Elles émanent de citoyens portés par une pensée positive, une envie de construire l’avenir et d’avancer. Elles doivent maintenant inspirer toutes celles et tous ceux qui veulent faire rayonner la Martinique et lui donner de nouvelles ambitions.

Voici à ce stade les atouts qui ont été le plus souvent cités lors des rencontres citoyennes :

Les Richesses Naturelles

La Martinique regorge de sites d’exception comme le Rocher du Diamant et la Montagne Pelée. Les participants plébiscitent également le Tombolo de Sainte-Marie, les Pitons du Nord et la presqu’île de la Caravelle. Quant aux ressources naturelles, les mangroves, les sources et rivières, la pharmacopée et la biodiversité dont les espèces patrimoniales voire endémiques comme l’iguane des petites Antilles, sont aussi mises en avant.

Mais les participants nous rappellent que toutes ces richesses naturelles sont menacées. Ils citent dans l’ordre les sargasses, les risques naturels et le changement climatique, en particulier le phénomène d’érosion des côtes, ainsi que les activités humaines et les pollutions qu’elles engendrent : les pesticides et produits phytosanitaires, dont le chlordécone, les VHU, le plastique, les eaux usées, et les décharges sauvages. L’urbanisation non contrôlée fait également partie de cette liste.

Les Richesses Culturelles

Les richesses culturelles les plus citées sont le Carnaval, les danses, les tenues et les musiques traditionnelles, ainsi que la gastronomie. Mais bien d’autres richesses sont mentionnées, en particulier la langue créole, mais aussi les chanté-nwel, le rhum, les yoles traditionnelles et la littérature locale. En termes de monuments, ce sont la Bibliothèque Schoelcher, les distilleries et les habitations qui sont le plus mis en avant.

Les Savoir-faire et Activités liés au Développement Durable

En top 3, se trouvent la production de rhum AOC, la vannerie et la gastronomie. Mais une multitude d’autres thèmes est également citée : la production d’énergies renouvelables (éoliennes, panneaux solaires), l’usage des plantes médicinales, la pêche et l’agriculture traditionnelle, la pratique d’activités nautiques dont la yole, les randonnées, le tourisme “vert”, les jardins créoles et l’artisanat, en particulier le travail du bakoua.

Voilà une liste bien fournie qui sera complétée par les dernières réunions territoriales. Cette liste doit faire notre fierté, elle doit nourrir notre espérance pour un meilleur futur, elle doit inspirer des projets dynamiques et respectueux de l’environnement, elle doit nous aider à combattre nos esprits chagrins et nous mettre en mouvement.

C’est l’ambition de la démarche Martinique Réserve de Biosphère qui a déjà su fédérer tant de bonnes volontés pour obtenir bientôt (souhaitons-le) la reconnaissance de l’UNESCO. Une reconnaissance que nous rêvons de partager avec nos amis des volcans et forets, et nos amis des yoles de Martinique.

Car pour la première fois de l’histoire, un territoire de la planète est en passe d’obtenir simultanément trois titres de l’UNESCO. Et ce territoire s’appelle la Martinique !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article