Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...

Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...

Désireux de démontrer que l'affichage extérieur ne constitue pas nécessairement une pollution visuelle comme on l’entend parfois, HAVAS PUBLIDOM et ses partenaires ont décidé d’offrir aux Martiniquais une grande exposition de peinture à ciel ouvert, avec la participation engagée d'Arthur Francietta, dont les oeuvres s’inspirent des pétroglyphes amérindiens.

Ainsi, les afficheurs AVENTI, CLG, LAUPA, SAMSAG, l’imprimeur ARTI, et le groupe de communication HAVAS PUBLIDOM se sont réunis autour d’une volonté simple : comment redonner ses lettres de noblesse à ce média majeur, associé depuis des dizaines d’années aux grands événements de la vie des Martiniquais ?

Ils le font en lançant la plus grande campagne d’affichage jamais réalisée en Martinique ! Pas moins de 1.200 panneaux ont été mobilisés pendant 15 jours pour exposer 10 oeuvres originales d'Arthur Francietta.

La campagne, intitulée Dromoglyphes, a été imaginée par les créatifs du réseau HAVAS PUBLIDOM : des milliers d'invitations ont été lancées en amont pour assister au vernissage de la plus grande expo d'art contemporain jamais réalisée en Martinique, dans un lieu tenu secret (qui n'a été dévoilé que le jour J).

Seul indice : c'est dans la plus grande salle de Martinique... Et pour cause, puisqu'il s'agit de tout l'espace martiniquais couvert par les réseaux d'affichage !

Cette présentation spectaculaire veut rappeler que l'affichage est un média utile et performant qui permet d'atteindre rapidement la population entière. Rappelons qu'il est au coeur d'un écosystème économique qui fait vivre 1.500 martiniquais (bailleurs, artistes, créatifs, imprimeurs, afficheurs...).

L'ambition de cette campagne est de redonner ses lettres de noblesse à l'affichage tout en offrant une expérience artistique forte à l’ensemble des martiniquais. En somme, il s’agit d’utiliser la force de frappe d’un média majeur au service d’un artiste et de son œuvre. 

Cette campagne est aussi l'occasion de sensibiliser les annonceurs, les afficheurs et les agences sur leur "responsabilité environnementale", et notamment sur la nécessité de produire des visuels de qualité.

Que ceux qui utilisent "l'espace public" pour s'exprimer, le fassent intelligemment en ayant le souci constant de la créativité et de l'esthétique. 

Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...
Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...
Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...
Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...Quand les Dromoglyphes s'affichent en Martinique...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ALX 07/08/2019 06:21

Franchement ? Nous ne pouvons dire qu'un sincère Bravo à ce type d'initiatives culturelle,sociétale pour la Martinique. En tant que fan d'art contemporain, j'apprécie vraiment la démarche et suis tres heureuse de voir que certaines personnes travaillent pour sa democratisation et sa visibilité de nos jours dans notre petite île. Tres heureuse davoir decouvert aujourd'hui en voiture que la plus grande salle d'expo en Martinique etait la Martinique en elle même!