Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand Réseau Entreprendre mise sur l'esprit d'optimisme pour faire gagner la Martinique...

Quand Réseau Entreprendre mise sur l'esprit d'optimisme pour faire gagner la Martinique...

C'est sur le thème de l'optimisme que Dorothée de REYNAL a ouvert l'assemblée générale de Réseau Entreprendre Martinique ce jeudi 6 juin 2019, devant de nombreux chefs d'entreprise engagés dans la création de "créateurs d'emplois".

Dans un discours clair et inspirant, elle a résumé les trois grandes missions qu'elle s'est fixées - créer, reprendre, développer - ainsi que son ambition de participer à une Martinique entrepreneuriale plus dynamique et plus responsable.

Voici son discours complet :

Chers partenaires, chers membres et amis, je tiens tout d’abord à vous remercier pour votre présence nombreuse dans cet amphithéâtre du pôle formation de la CCIM pour la 8ème Assemblée Générale de Réseau Entreprendre Martinique.

Merci Monsieur le président Philippe JOCK de nous permettre de profiter de ce magnifique outil et de nous accueillir aujourd’hui.

Je vous rappelle que Réseau Entreprendre est une démarche unique en son genre : un réseau associatif financé par les entrepreneurs eux-mêmes qui s’engagent pour développer leur territoire.

Un ADN 100% chef d’entreprise ancré dans l’action efficace, au service de nos lauréats, de l’esprit d’entreprendre et de l’emploi.

Un mouvement fondé sur des valeurs d’humanisme, de bienveillance et de convivialité.

Un seul métier : accompagner ceux qui entreprennent, car nous ne le dirons jamais assez : « Pour créer des emplois il faut créer des employeurs »

Et pour créer des employeurs, il faut créer de l’optimisme.

L’optimisme, ce n’est pas ce qui nous manque chez Réseau Entreprendre, que ce soit pour aider à la création d’entreprises, à la reprise d’entreprises ou au développement d’entreprises.

Créer des entreprises en Martinique, c’est la 1ère mission que se sont fixés mes prédécesseurs à la tête de Réseau Entreprendre Martinique, Michel Coridon puis Jean-Jacques Brichant, mission que j’entends bien sûr poursuivre avec toutes les équipes qui m’entourent.

Aujourd’hui, grâce à Réseau Entreprendre, ce sont 40 entreprises qui ont vu le jour et qui ont généré plus de 100 emplois durables.

Sur les 12 derniers mois, 7 nouvelles entreprises ont été créées, et de nombreux projets sont dans nos cartons.

Je tiens ici à féliciter nos lauréats qui ont fait le choix de l’aventure entrepreneuriale ; un choix audacieux, un choix optimiste. Je tiens aussi à remercier tous les membres bénévoles de notre association qui ont mis le pied à l’étrier de ces nouveaux créateurs d’emplois. Vous le faites avec cœur, engagement et bienveillance. La Martinique vous doit beaucoup.

Aider à la reprise d’entreprise, c’est également un défi que Réseau Entreprendre a choisi de relever, car seulement 2,5% des entreprises martiniquaises susceptibles d’être transmises sont effectivement reprises. Autrement dit 97,5% d’entre elles finissent dans le cimetière des chances non saisies. Un drame que nous devons combattre à tout prix.

C’est pourquoi nous avons pris l’initiative, avec la DIECCTE, la CDC et la CTM de financer une étude sur la reprise d’entreprises en Martinique. Cette étude vient de livrer ses résultats et a conclu à la nécessité de créer un fonds dédié à la reprise d’entreprises, et d’y associer une plateforme fédérative de toutes les organisations concernées pour aider chaque repreneur dans son projet. Cette plateforme unique est en cours de réalisation par Martinique Développement, et verra le jour avant la fin de cette année.

Nous sommes convaincus que l’aide à la reprise d’entreprises est un moyen efficace de sauvegarder des emplois en Martinique.

Rappelons que 3.000 entrepreneurs sont en âge de céder leur entreprise en Martinique. Chaque année, pas moins de 200 entreprises pourraient ainsi être transmises. Ce qui représente un potentiel de 20 à 25.000 emplois à sauvegarder.

Ces données constituent un enjeu essentiel pour le développement et le maintien de l’emploi en Martinique. Il est urgent de le prendre en considération.

Enfin, la création d’emplois passe aussi par le développement des entreprises existantes. C’est pourquoi nous avons créé cette année une nouvelle commission chargée de mobiliser nos ressources humaines et financières au service des entreprises qui souhaitent développer leur activité. La commission Booster est présidée par notre vice-président Jean-Yves PUSSIN, et est d’ores et déjà opérationnelle. Les Entreprises en développement sont pour nous un vivier d’emplois. Elles ont souvent besoin d’un accompagnement particulier, Elles ont besoin de financer leur BFR et d’investir. Elles ont besoin de se structurer, de maîtriser leurs ressources humaines et d’organiser leur gouvernance.

Notre ambition est de les aider à se développer.

Ces trois missions - créer, reprendre et développer - n’auraient jamais pu être remplies sans l’engagement de nos membres et sans le soutien de nos adhérents. Elles n’auraient pas pu l’être non plus sans le travail formidable de notre équipe de permanents conduite par Stéphanie PECOME. Merci Stéphanie, merci Lindy.

Mais pour les mener à bien, nous devons lever les obstacles qui se dressent encore sur le parcours de nos lauréats. Des obstacles administratifs ou règlementaires qui témoignent parfois de l’esprit de suspicion qui règne à l’encontre des chefs d’entreprise. Mais reconnaissons que nous sommes sur le bon chemin. Et malgré quelques résistances persistantes, nous sommes conscients de la bonne volonté et de l’engagement des acteurs publics en faveur de l’esprit d’entreprendre. De leur engagement dépend en grande partie l’esprit d’optimisme si utile pour l’avenir de la Martinique.

Je tiens ici à saluer Marinette TORPILLE, présidente de Martinique Développement, qui a pris l’initiative de fédérer tous les acteurs liées à l’accompagnement des porteurs de projet. Je souhaite également remercier les services de l’État, ceux de la CTM ainsi que la CDC dont les missions sont transférées à BPI,  pour leur soutien à nos différentes actions. Je souhaite enfin remercier nos partenaires financiers : la BRED, la CEPAC, le Crédit Mutuel et le Crédit Agricole.

Enfin l’optimisme, c’est croire en nos formidables atouts, et Dieu sait que nous en avons. Ne les cachons pas, exhibons-les avec fierté. Nos filières d’excellence - le rhum, la banane, le tourisme -  nos infrastructures, notre patrimoine, notre biodiversité unique, nos hommes et nos femmes, nos talents, nos entrepreneurs, notre île… nous devons être fiers de tout ce que nous avons, de tout ce que nous faisons, de tout ce que nous sommes.

Ces atouts je souhaite que nous les mettions au service d’une nouvelle économie porteuse de sens où chaque entreprise doit veiller à son impact positif sur l’environnement, l’écologie et les hommes.

Réseau Entreprendre s’ouvre aux projets associatifs et coopératifs, à l’économie sociale et solidaire. A n’en pas douter cela devrait susciter des vocations ; Nous ajoutons désormais un chapitre « impact positif » dans tous nos dossiers de candidature de façon à ce que chaque entrepreneur accompagné se pose la question de son rôle utile dans la société.

Voilà une grande voie qui doit inspirer les entrepreneurs responsables de demain.

Je vous remercie.

Ce discours a été longuement applaudi. Il a donné le ton à la soirée. Tous les intervenants qui ont suivi, ont pu témoigner de l'efficacité de l'association ainsi que de l'état d'esprit particulièrement positif qui anime ses membres.

En clôture, le conférencier Jean-Luc HUDRY a enfoncé le clou en dévoilant les 6 clés qui, selon lui, permettent au manager d'allumer le moteur de l'optimisme :

  1. Je fixe un objectif exaltant
  2. Je fais mieux avec ce que j'ai.
  3. Je diminue la pression du résultat.
  4. Je repense mon business.
  5. Je joue collectif ET positif.
  6. Je raisonne solution.
Quand Réseau Entreprendre mise sur l'esprit d'optimisme pour faire gagner la Martinique...
Quand Réseau Entreprendre mise sur l'esprit d'optimisme pour faire gagner la Martinique...Quand Réseau Entreprendre mise sur l'esprit d'optimisme pour faire gagner la Martinique...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article