Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Alé Viré : stimuler l'esprit d'entreprendre pour repeupler la Martinique...

Alé Viré : stimuler l'esprit d'entreprendre pour repeupler la Martinique...

Depuis 2009, la Martinique perd près de 4.000 habitants chaque année. Il s’agit d’un effondrement démographique sans précédent qui s’accompagne d’un vieillissement accéléré de la population.

Si rien n’est fait pour inverser cette courbe, notre île se fracassera dans le mur !

Toutes les initiatives entreprises pour enrayer ce terrible déclin doivent être saluées. C’est le cas du projet « Alé Viré » porté par la sénatrice Catherine CONCONNE qui consiste à faire revenir nos jeunes en Martinique.

Saluons la méthode : réunir un groupe de travail pour comprendre les freins et les motivations de nos jeunes, et réfléchir aux pistes d’actions à entreprendre pour amorcer le repeuplement du territoire.

C’est ainsi que près de 5.500 martiniquais ont été interrogés. Leurs réponses ont fait l’objet d’une première analyse qui a été présentée lundi 10 décembre devant un parterre de décideurs, dont on aurait pu souhaiter qu’il soit plus fourni.

L’étude « Alé Viré » est riche en enseignements et permet de déconstruire certains préjugés. Ainsi 8 Martiniquais sur 10 vivant hors de Martinique souhaitent rentrer. Si les inquiétudes professionnelles sont les principaux freins au non retour, ce sont en revanche les motivations familiales qui incitent d’abord à revenir en Martinique.

Toutes les idées proposées par « Alé Viré » sont pertinentes (voir ci-dessous) ; elles le sont d’autant plus qu’elles doivent être portées par tous, en dehors de tout clivage, de tout dogme et de tout esprit égotique. Elles doivent aussi réveiller des idées complémentaires, des solutions nouvelles, des approches inédites. Repeupler la Martinique est une question vitale, et tous les chemins pour y parvenir doivent être envisagés.

Restaurer l’attractivité de la Martinique en stimulant l’esprit d’entreprendre est un de ces chemins essentiels. Car au-delà des mesures d’urgence, il s’agit bien de cultiver un état d’esprit radical chez toutes celles et tous ceux qui ont une responsabilité politique ou économique en Martinique : donner envie de rester, de venir, de revenir et d’entreprendre… voici l’obsession que chacun doit avoir, le défi que chacun doit relever.

Parmi les idées proposées par « Alé Viré », il en est une que je souhaiterais enrichir des réflexions développées par des associations de chefs d’entreprise : la Maison du Retour… qui pourrait incarner la vision d’une « Martinique Attractive ».

En effet, cette maison ne doit pas seulement être celles des jeunes. Elle doit surtout être celle des entrepreneurs. En effet, quand un porteur de projet débarque en Martinique, vers qui se tourne-t-il ? Qui l’aidera concrètement à ouvrir les premières portes, à trouver un lieu d’implantation, un financement, des partenaires ? Qui l’aidera à contourner les obstacles, à trouver une école pour ses enfants, un logement pour sa famille… Bref, qui lui déroulera le tapis rouge ?

La Maison du Retour (ou de l'Attractivité ?), doit d’abord être cette maison dans laquelle toutes les clés pour réussir un projet professionnel sont rassemblées. Elle doit être tenue par des acteurs publics et privés. Elle doit réunir au sein de son conseil d’administration autant de chefs d’entreprises que d’élus. Elle doit mobiliser tous les acteurs qui oeuvrent à stimuler l’esprit d’entreprendre : Martinique Initiative, Réseau Entreprendre, Contact-Entreprises… Car c’est dans l’équilibre des forces publiques et privées qu’une telle maison saura mener efficacement sa mission.

La Maison du Retour (ou de l'Attractivité ?) ne doit avoir qu’une obsession : attirer les créateurs d’entreprises et leur dérouler le tapis rouge. Première condition au rétablissement de notre attractivité… et de notre démographie.

 

Alé Viré : stimuler l'esprit d'entreprendre pour repeupler la Martinique...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Scholastique 09/01/2019 14:15

La principale raison pour laquelle la Martinique se dépeuple est l'état d'esprit catastrophique qui existe dans cette île.
Il est surprenant que ce soit une membre d'un des partis qui a le plus contribué à installer cet état d'esprit qui entreprend une action pour essayer de contrer ce phénomène.
Sa dernière tribune dans France Antilles sur le sujet montre que c'est d'abord elle et son groupe qui doivent changer avant que nos jeunes puissent avoir envie de revenir.
Je ne vais pas être plus long. Je dois prendre l'avion pour aller voir mes 3 enfants qui refusent de revenir sur leur île qu'ils adorent qui pourraient vu leur spécialité tous travailler ici mais qui s'y refusent écœuré par l'état d'esprit.
La Martinique d'aujourd'hui c'est clans divers, corruption, incompétence, mauvaise gestion bref une Haiti en devenir.

Berne 28/12/2018 02:54

C est un objectif ambitieux qui demande l adhésion de tous les français qu ils soient politiques ou non.
Notre terre a besoin que d une seule révolution.
C est celle de nôtre remise en question permanente , de regarder devant et non derrière pour donner en
héritage a nos enfants un exemple du savoir-faire et savoir être