Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand les consommateurs donnent leur vision des marques responsables...

Quand les consommateurs donnent leur vision des marques responsables...

En plein débat sur la loi PACTE qui interroge les entreprises sur leur rôle et leur responsabilité au sein de la société, le laboratoire d’études communautaires Freethinking et Publicis Consultants, publient les résultats de leur étude : « Marques responsables : un nouveau monde est-il possible ? »

En effet, à l’heure où la Responsabilité Sociale et Environnementale est devenue un enjeu majeur pour les marques, de plus en plus challengées, mises sous surveillance par le web, qu’est-ce qu’une « marque responsable » à leurs yeux ? Comment perçoivent-ils les efforts que font aujourd’hui les marques ? Y-a-t-il déjà des marques qu’ils reconnaissent comme « responsables » ? Si oui, à quoi les reconnaissent-ils ? Qu’en attendent-ils pour demain ?

Freethinking pose donc la question de la responsabilité des entreprises aux Français issus des classes moyennes. 

« Ces perceptions sont fondamentales, elles guident les choix des consommateurs. Elles construisent la relation
et la confiance qui lient les citoyens à une marque. Ou au contraire, elles sont susceptibles d’accroitre la vulnérabilité d’une entreprise lorsque celle-ci est confrontée à une crise », explique Clément Leonarduzzi, Président exécutif de Publicis Consultants.

C’est à ces questions que 201 Français de classes moyennes – 128 de plus de 35 ans et 73 Millennials - ont répondu pendant deux semaines de conversations approfondies et interactives sur la plateforme fermée FreeThinking. A travers les 1.400 contributions recueillies, une vision sans complaisance mais néanmoins ouverte se fait jour.

Pour Véronique Langlois, Directrice générale associée de Freethinking, « l’analyse de ces conversations fait émerger une approche très politique des Français face aux marques. Pour eux, être responsable ne signifie rien si ce n’est pas être responsable quelque part, devant quelqu’un, inséré́ dans un collectif œuvrant à un dessein commun ».

EN RÉSUMÉ, LEUR VISION S’ARTICULE AUTOUR DE 4 IDÉES :

  • Dialoguer - Les Français sont prêts à écouter ce que les marques et entreprises ont à défendre. C’est à travers ce dialogue critique qu’ils nouent une relation de confiance, qui n’est de prime abord, pas spontanée.
  • Identifier - Il n’est pas facile d’identifier les marques responsables que l’on connaît et que l’on apprécie, en dehors des marques bio ou de celles qui en font leur vocation. Peu de grandes marques parviennent à impliquer les consommateurs dans leur démarche responsable.
  • Responsabiliser - Respecter des critères de bonne conduite environnementale ou obtenir un label ne suffit plus. Il faut intégrer l’exigence de la responsabilité tout au long de la chaîne de valeur, penser différemment et sur le long terme.
  • S’engager sur la durée - Il y a un consensus sur l’idée que la marque responsable de demain sera celle qui pourra revendiquer à la fois un enracinement - territorial, culturel ou éthique, et la maîtrise de l’impact de ses activités sur son environnement.

En somme, une vision sans concession, exigeante et politique de la marque responsable. Une marque qui saura inclure les citoyens et les consommateurs dans sa démarche, contribuer avec eux à préserver un monde fragilisé et à construire un monde nouveau.

L'étude complète ici : 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article