Laisse-moi te dire

Idées, projets, vision... pour faire bouger le pays, les gens et les marques en Martinique et ailleurs...

Laisse-moi te dire

Quand les martiniquais offrent leurs RTT pour aider la Dominique...

Quand les martiniquais offrent leurs RTT pour aider la Dominique...

Au lendemain des cyclones qui ont ravagé les îles de la Caraïbes en septembre 2017, les chefs d’entreprise de Martinique et leurs salariés peuvent être fiers. Ils ont fait preuve d’une mobilisation inédite en valorisant des jours de RTT et en les offrant aux Architectes de l'Urgence pour leur permettre de reconstruire des écoles à la Dominique.

Quelle belle idée ! Quelle grande idée ! Car malgré les lois sociales françaises qui interdisent aux salariés de disposer comme bon leur semble de leurs jours de congés réglementaires, ce sont près de 200.000 € qui ont tout de même pu être réunis par Contact-Entreprises et ses adhérents entre octobre et novembre 2017.

Et si la loi française l’autorisait, cette somme aurait été multipliée par 10, car faute de RTT, la plupart des salariés martiniquais n’ont hélas pas pu participer à l'élan de solidarité. Imaginons en effet qu'ils aient pu offrir simplement une, deux ou trois journées de congés réglementaires ? L’ampleur de l’aide aurait été colossale !

Et si en plus, cette initiative martiniquaise avait été imitée par le reste de la France, ce serait alors plusieurs dizaines de millions d’euro qui seraient venus en aide aux sinistrés de la Caraïbe !

Quoiqu’il en soit, et malgré les contraintes évoquées, ce sont deux écoles primaires et deux écoles maternelles dans le nord de l'île qui ont été reconstruites ou réparées pour permettre aux enfants de la Dominique de recevoir un enseignement dans des conditions dignes et sécuritaires dès cette rentrée 2018 !

Bravo aux Architectes de l’Urgence, bravo à Contact-Entreprises, et bravo aux salariés martiniquais qui sont passés des paroles aux actes, nous rappelant au passage que le travail « a de la valeur » !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article