Idriss ABERKANE, professeur à Centrale-Supélec, chercheur à Polytechnique, chercheur affilié à Stanford et Ambassadeur de l'Unitwin/unesco pour la section "Systèmes Complexes", est auditionné par la Section de l'environnement du CESE dans le cadre de la saisine : "Le biomimétisme : s'inspirer de la nature pour innover durablement".

Le vivant a fait la preuve, en 3,8 milliards d’années, de son efficacité et de son adaptabilité. L’homme a toujours cherché à imiter ses formes, ses matériaux ou ses procédés.

Aujourd’hui, grâce au développement des sciences et au moment de s’engager dans les transitions écologiques et énergétiques, cette ambition se transforme. La précision de nos outils d’observation, l’ouverture de nouveaux champs d’exploration, nous amènent à réaliser dans la nature des découvertes inattendues, à la fois efficaces et durables.

Le biomimétisme est le mot qui résume le mieux cette démarche nouvelle, qui propose de s’inspirer de la nature pour innover de façon durable. Le Conseil en dévoile les principaux axes et le potentiel en s’appuyant sur des exemples concrets en France et dans le monde. Il analyse le cadre de son développement et propose des solutions pour assurer la mise en réseau et la diffusion du biomimétisme.

Une conférence éblouissante sur l'économie de la connaissance, qui aujourd'hui est une connerie, demain sera dangereuse, et après-demain sera évidente !

 

Retour à l'accueil